Deux ans après sa dernière victoire en Masters 1000, déjà dans l'Ohio, Roger Federer a remporté le tournoi de Cincinnati, dimanche.
Le Suisse s'est défait de l'Espagnol David Ferrer (6-3,1-6, 6-2) pour y glaner un sixième titre.
Quinze confrontations entre les deux hommes, quinze victoires pour Roger Federer. Autant dire qu’à l’entame de la rencontre, David Ferrer n’avait pas vraiment la pression. L’Espagnol a donc décidé de lâcher ses coups, sait-on jamais. Il avait déjà sérieusement embêté Roger Federer en quarts de finale à Toronto (défaite en 3 sets) il y a deux semaines, il est reparti sur les mêmes bases, dimanche.

Le gros passage à vide de Federer dans la deuxième manche

Agressif en coup droit, tonique et imperturbable en revers, le «Pou»  a fait jeu égal avec le Suisse dans une entame de match très équilibrée. Il a suffi d’un jeu (à 3-4), au cours duquel Ferrer a levé le pied empilant les erreurs (dont deux double fautes), pour voir le Maître s’engouffrer dans la brèche et faire le break pour empocher la première manche.

 

Source l'équipe lire l'article en entier

federer