Petra Kvitova (n°6) a récité son tennis contre Eugenie Bouchard (n°13) pour décrocher samedi, à Wimbledon, son deuxième titre du Grand Chelem (6-3, 6-0 en 54 minutes). Le deuxième à Londres après 2011.

Elle lâche sa raquette et s’effondre de bonheur. Petra est redevenue Kvitova. Sur le Centre Court de Wimbledon, qui avait fait d’elle une reine il y a trois ans, la Tchèque était seule au monde, ce samedi. Impressionnante de puissance, de précision et d’application, elle a réduit Eugenie Bouchard à un rôle de faire-valoir. Son service ? Il a claqué (4 aces, 82% des points remportés derrière sa première balle). Ses retours et ses coups de fond de court ? Ils ont fait mouche, coup droit comme revers, croisés comme long de ligne (28 points gagnants au total pour 12 fautes directes). Ses volées ? Elles ont souvent été concluantes (11 montées sur 14 réussies). Son déplacement ? Aérien. Et ses nerfs, qui ont pu lui jouer des tours à l’époque où sa tête et son tennis se faisaient la malle, ont tenu. Et comment !

Source l'équipe : voir l'article en entier

Petra-Kvitova_resultat